Ecologie

Ecologie vient du grec Oikos qui signifie maison, patrimoine. Le terme a été créé par le biologiste allemand Ernst Haeckel, Ökologie. Le dictionnaire Larousse définit l’écologie comme la « science ayant pour objet les relations des êtres vivants(animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu’avec les autres être vivants ».

L’écosystème est l’unité de base écologique. F. Capra et P.L. Luisi (2014) l’ont définit comme: « La communauté de différentes espèces dans un espace particulier, interagissant avec son environnement non-vivant ou abiotique (air, minéraux, eau, lumière solaire, etc.) et avec son environnement vivant et abiotique (c’est à dire avec les autres membres de la communauté).

La biosphère est la plus grande unité écologique, la somme globale de tous les écosystèmes. Ce terme a été introduit par le géologue autrichien Eduard Suess en 1875.

L’écologie est apparue à la fin du XIXème siècle. On peut citer la « Géographie des plantes » du naturaliste allemand Alexandre de Humboldt (1905), les « séries écologiques » et les « unités écologiques » du botaniste français Charles Flahault (1901). Dans les années 1920 et 1930, les scientifiques firent de nombreuses apportations à l´écologie. F. Capra et P.L. Luisi (2014) citent les apportations du zoologiste anglais Charles Elton (chaînes alimentaires et cycles alimentaires), le limnologue américain Raymond Lindeman (niveaux trophiques), l’écologiste américain Frederic Clemets (climax de la communauté). Dans les années 1950, l’écologiste américain Eugène Odum a écrit Fundamentals of Ecology (1953).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.